Pourquoi faire un chatbot messenger

Pourquoi faire un chatbot sur facebook ?

Certains l’ont déjà proclamé, 2018 sera l’année des chatbots messenger !
Mais pourquoi un tel engouement autour de ces derniers ?
Sont-ils un nouveau gadget pour technophiles et marketeurs en quête d’un nouveau joujou ? Où vont-ils devenir aussi incontournables que les mails ?

Avant de répondre, petit flashback sur l’apparition des chatbots.

Avant 2016 la plupart des chatbots qu’on pouvait croiser sur les sites n’étaient que de simples répondeurs ou Hotlines disponibles 24h/24.
Depuis, avec l’avènement de messenger et l’apparition des chatbots messenger, ces derniers sont devenus un véritable outil marketing. Grâce à cet outil, nous pouvons désormais mettre en place un véritable funnel au sein de messenger.

Bien que l’IA n’en soit qu’à ces débuts, pour de nombreux spécialistes du web et du marketing, cet outils représente un véritable tournant dans la relation client : Passer à côté des chatbots en 2018 serait comme avoir raté le virage du marketing par e-mail.

Pour reprendre Thomas Sabatier dans son interview sur culture-formation :

A l’image des sites Internet, seulement quelques marques remporteront la bataille des chatbots, mais celles qui n’en auront pas sont d’ores et déjà disqualifiées.

 

Pourquoi un tel engouement sur messenger ?

Il y a plusieurs raisons à cet essor, dont le succès grandissant de messenger.
En plus, l’outil est très simple à mettre en oeuvre. Aujourd’hui, plus besoin d’être un crack du code pour mettre en place son bot. N’importe qui peut en développer un, en quelques minutes, et ce, sans la moindre ligne de code !!! 😍

Un autre avantage à réaliser un bot sur messenger, c’est que ce nouvel assistant est directement relié à ta page Facebook et donc à vos fans.

Cela permet notamment d’envoyer une news spécifique à tous tes fans ou juste à certains d’entre eux. Cela peut aussi t’aider à nouer une relation particulière et même à en savoir plus sur tes utilisateurs.

Loin d’être un simple gadget pour technophiles.

Aujourd’hui, ton bot peut être un support pour le service client qui filtre les demandes et renvoie vers le service le plus qualifié. Il peut aussi te permettre de vendre les produits de ton e-commerce (sans sortir de messenger, la vente étant gérée via stripe). Enfin, il peut partager ton dernier article, vidéo, photo instagram…

Grâce à la puissance de Zapier, tes fans peuvent aussi acheter une place pour ton prochain évènement en passant par Eventbrite.

Certaines startups sont allées plus loin en s’attaquant au monde de la foodtech. C’est le cas de Botburger, qui a créé un système de commande et de livraison de burger uniquement accessible par messenger (tu pourras retrouver un récapitulatif de leur histoire et de leur avis sur Chatfuel dans cet article).

La seule limite devient ton imagination, et dans ce domaine certaines marques ont déjà une longueur d’avance, à l’image de Mcdonald’s qui propose une expérience d’AR (les filtres dans snapchat mais ici ce sera version big mac) à ses utilisateurs.

 

 

On peut aussi parler d’H&M qui te propose un styliste personnel (quel luxe, se faire relooker en restant tranquillement dans son canapé ou en prenant le métro !)

 

blanktitle-chatbot-messenger

Et les mails dans tout ça ?

À titre comparatif, les mails ont un taux d’ouverture de -/+ 20 % (dans certains secteurs, ce chiffre frôle les 16 % youhou 🍾). Quant au taux de clic dans ces mêmes e-mails, on débute à 2 % pour arriver à 5 % dans les beaux jours !
Même si ça semble peu, cela reste un bon taux de clic, et les e-mails n’en demeurent pas moins un outil très efficace pour la vente.

 

Évidemment, on peut faire mieux… La preuve en chiffre avec les chatbots, pourtant encore en stade de maturation : un taux d’ouverture à 80 % (on ne va pas se mentir, c’est énooooorme 😱) et un taux de clic estimé à 30 % !!

Si tout cela ne t’a pas convaincu de t’y intéresser, je ne sais pas que te dire de plus !

Related Posts